En raison des nombreux pourriels qui affluent sur l'adresse réservée aux messages pour Nath et sa famille, cette adresse a été supprimée.
Elle est remplacée par message_vincent, sur le domaine canaldo.com
 

Vos messages à Nathalie et à sa famille
Voir tous les messages : ici.

 


Chèr Vincent,
Ce matin, Xavier et moi mettions au courrier un message plein d'espoir. Ta vie ne tenait qu'à un fil et nous trouvions cela tellement injuste et impossible. Et voilà que tu pars. Mais, même si le souffle s'est éteint, il y aura encore de l'espoir. Car Vincent, au-delà des mots, au-delà de la vie, au-delà de cette p... de maladie, on se reverra ... au-delà ...

Chère Nathalie,
Nous pensons très fort à toi et à Félix et à Arthur. Nous nous joignons à votre peine.
Puissiez-vous trouver la force, le courage et l'espoir pour vivre l'après. Nous continuerons à parler de Vincent pour que dans nos coeurs et dans nos têtes il reste vivant.

A bientôt, nous sommes à vos côtés.

Valé et Xa


Chers Nathalie, Félix et Arthur,
Ce soir, nous voulons être proches de vous...
Vincent s'est éloigné, mais vous n'êtes pas seuls.
Sa force, sa bonne humeur et son grand sourire étaient des cadeaux.
Qu'ils puissent encore vous aider à supporter cette terrible épreuve.
Et dès que vous en aurez besoin, n'hésitez pas, nous aussi, nous serons là !

Dominique, Christine,
Thomas, Adeline, Lara et Adrien JACOBS.


je sais pas quoi dire
ils est et resteras quelqun de fantsatique
je pense tres fort a vous
je sais vraiment pas quoi dire suis vraiment mal

david


Vincent allait être équipier sur mon Ponant au Veerse Meer, mais il n'était
pas bien.

Je l'ai revu peu après à St Luc au 5e étage, plein de courage et de projets,
ayant bien calculé les blocs auxquels il allait devoir faire face. Mercredi
dernier, dernière visite, mais il était en proie à forte fièvre, Nathalie
présente courageusement.

Avec tristesse nous apprenons ce jour que Vincent a quitté sa famille et ses
amis. Nous envoyons nos plus sincères et chrétiennes condoléances à
Nathalie, ses enfants, sa famille.

Jacqueline et Jean-Marie Godfraind


Cet après-midi a été pour nous un moment d'angoisse et de désespoir quand
Patrick est venu nous annoncer qu'il n'y avait plus d'espoir pour notre
collègue.

Nous souhaitons à sa femme et ses enfants un énorme courage pour l'avenir.
Nous penserons beaucoup à eux ainsi qu'à sa famille.

Ses collègues du service assurabilité.


Je présente à toute la famille mes sincères condoléances

Christelle DEVLAEMINCK, une collègue de Partena Mons


Il est 20h36, j’ai l’information que nous ne désirions pas lire, je ne
comprends pas, je suis bouleversé, je trouve cela injuste ;

Vincent on était pas des proches, mais tu es resté dans toutes mes nuits,
dans toutes les heures, je ne comprends pas. Comme quelqu’un le dit à la
radio, « on est peu de chose », mais néanmoins, ce n’est pas juste, je me
sens si petit par rapport à tout cela, sois tranquille là où tu es,…

Je garde en mémoire ce que tu es…

Frédéric, Pascale, Gilles et Manu Glibert


Que dire, que faire…

Nous sommes si affectés.

Nous nous contenterons des meilleurs souvenirs,

Vincent était un ami d’enfance, ceux qu’on oublie jamais et qui font partie
des meilleurs souvenirs.

Des photos de lui qui se marre j’en ai des tas !

Pour nous il est toujours là. Avec son optimisme et son humour.

Fred et Anne Labis


C'est avec chagrin et douleur que nous avons reçu le message de la mort de Vincent.
A Nathalie, Arthur et Félix,
A Chantal
A Catherine et Stéphanie
A tous ses amis et sa famille,


Nous voulons vous dire combien nous sommes de tout coeur avec vous. Il n'y a rien à comprendre dans ce drame sinon que la vie est trop fragile ... Pour nous , cette perte immense nous confronte encore une fois aux limites de la médecine.
Nous ne pourrons pas venir en Belgique pour partager votre peine mais nous avons décidé avec François et Isabelle de nous réunir samedi et dimanche au Lac-St-Jean ou nous commémoreront la mémoire de Vincent dans le recueillement et la prière.
Soyez sûrs que toute l'énergie que nous envoyions à Vincent est simplement transférée à chacun de vous et particulièrment à Nathalie afin de vous donner la force de vous relever de cette épreuve.

De tout coeur avec vous, on vous aime.
Nathalie et Pierre Hamel xxxx
Simon Mathieu Anne-Sophie et Alexandre


Chers Nathalie, Arthur et Félix,

Nous partageons votre profonde tristesse.
Beaucoup de questions tournent dans notre tête. On n’arrive pas à
comprendre, en si peu de temps.

Je n’ai pas pu croire à l’avant dernier message sur le site. C’est
pourquoi j’ai voulu m’adresser encore à Vincent.
Son parcours sur terre est bien trop court !

Nous garderons en souvenir de notre cousin cette merveilleuse ambiance
qu’il savait semer autour de lui, sa gentillesse, sa spontanéité
rayonnante.

J’ai du mal à trouver les mots pour exprimer ce que je ressens.

Nous pensons aussi très fort à Mamycha !

Et Catherine et Stéphanie aussi !!!! Ses deux petites sœurs.

En union avec vous tous
Martine, Philippe, Clémence et Henri


Bonjour,

Nous ne nous connaissons pas et pourtant nous avions des nouvelles de
Vincent quasi quotidiennement. Un exemple de solidarité et de courage.

Toute notre famille avons ou avons eu un lien avec la votre : comme
collègue ou professeur pour la maman de Catherine et Vincent, comme copains
d'école à Mouscron et que nous avons retrouvé en partie à l'école de nos
enfants à Louvain-la-Neuve avec en plus Charlotte et Benoît et leur famille.

De Mouscron à Louvain-la-Neuve, la famille Bourgois est en pensée avec vous.

Jacques, Françoise (Grimonprez), Frédéric et Lucie


Nous sommes abasourdis par cette nouvelle… Que dire sinon que c’est injuste, cruel et révoltant.
Tu restes dans nos meilleurs souvenirs et dans nos cœurs, Vincent, toi qui en avais un si grand…

Toutes nos pensées vont vers toi aussi Nath… courage… tiens bon…

Tom et Isa Costenoble


Salut Dax

Ce n'est pas nouveau, mais la vie n'est vraiment pas juste. J'ai tellement rêvé
de revoir Vincent et pouvoir rire avec lui d'un épisode pénible mais passé.

Depuis ces derniers jours, je ne peux m'empêcher de penser que je ne suis pas
un grand intime de Vincent, que je le voyais toujours avec beaucoup de plaisir
mais épisodiquement seulement, et qu'en même temps je suis particulièrement ému
par ce qui lui arrive, comme si c'était quelqu'un de vraiment très proche. Je
pense que c'est parce que rencontrer Vincent, c'était avoir l'impression de
devenir son ami.
Vincent, c'était bien sûr une stature, une voix, un rire, de la puissance
enfin. Mais je crois que je retiens d'abord un sourire et une gentillesse.

Merci de tes efforts et de m'avoir tenu au courant.
Je pense à toi et à ta famille, à Canaldo et, bien sûr, à sa famille.

Jef et Catherine


Je voudrais que tous nous ayons une pensée pour Vincent et qu’elle
l’accompagne dans les étoiles.
Et que Nathalie, Catherine, et tous ses proches sachent qu’ils peuvent
compter sur nous dans ces moments extrêmement difficiles
Géraldine


C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue et ami vincent, il était un homme formidable toujours à l"écoute de tout le monde, nous présentons à son épouse ses deux petis bouts et toute sa famille nos plus sincéres condoléances

Le service P.M. de la mutualité Partena


Que dire...,
Nous ne partagerons plus le bar à la fête de l'école...
Nous ne nous croiserons plus le dimanche matin...

Le plus dur reste à venir pour ceux qui demain devront faire face à
l'horrible réalité.

Tu t'es bien battu Vincent.
Chapeau !!!

Mes pensées vont à ton épouse et à tes enfants, à ta famille pour qui tu
vas laisser un vide indescriptible et ce pour longtemps.

Je ne sais pas si je serai là pour ton dernier voyage, je pars pour 3
jours en France mais en pensées, je serai ici.
Adieu Vincent.
Amitiés

Cathy


Chère Nathalie,

Nous sommes avec Mammy et nous partageons ta grande tristesse.

Vincent . Vincent heureux époux , « bon » papa , ami de tant de monde ., ouvert à tous ,

Le fils de Chantal , . le parrain de David et de tant d'autres , . nous l'aimions.

Mais parlons au présent ,

Toute petite que tu es , nous croyons en ta force qui sera contagieuse pour tes deux petits , Félix et Arthur , ton petit mot de ce matin que nous venons de lire nous le prouve oh combien !

Nous t'embrassons.

Mammy , Colette et Norbert


Que dire sinon que je suis très, très triste d'apprendre que Vincent nous a
laissé.
D'ailleurs, il n'y a pas de mots pour dire l'injustice de lutter contre
cette saleté de maladie.
Des mots, des mots pour Nathalie, ses 2 petits loups, sa famille, que dire
sinon des mots de réconfort, de soutien, de tristesse... Ce n''est pas
facile de dire ce que l'on ressent, du chagrin, de l'impuissance, de la rage
enfin pleins de sentiments.
Il nous a manqué ce dernier mois, mais , maintenant ... quel vide
Sa prestance, sa belle voix, sa gentillesse enfin "lui" quoi.

Toutes mes pensées et mes prières vous accompagnent dans ces moments
pénibles.

Anne (mut. Mons)


Nathalie
Nous venons de lire l'annonce de la terrible nouvelle.
Nous sommes consternés. Que dire?
Courage, bisous
A bientôt
Virginie et Marc


Que dire, si ce n¹est que malgré toutes nos incantations, le grand
marionnettiste n¹en n¹a fait qu¹à sa tête !
On a eut beau lui dire que Vincent avait encore des milliers de choses à
faire sur cette bonne vieille terre, tant de beaux moments encore à partager
avec sa femme et ses merveilleux enfants, tant d¹amour à leur donner et de
choses à leur apprendreŠ rien n¹y a fait.
La vie est parfois si injusteŠ

Nous vous envoyons à tous, famille et proches de Vincent, toutes nos pensées
émues et notre affection pour traverser cette terrible épreuve.

Pour le reste, les mots nous manquent et tout ça nous laisse sans voixŠ

Les Mirabel


Bonjour,

Lui qui n'avait nul autre pareil pour s'exprimer s'en est aller à l'aube de la vie.
Toutes nos condoléances à sa famile, ses proches et nombreux amis.

Françoise, Nathalie et Jean-Pierre (Parténa).


salut ,

vincent mon cousin , mon pote... un mec bien
comme on n'en connait pas beaucoup
toujours là pour les autres
ce sont les souvenirs d'afrique
qui me reviennent en tête...
toi avec, on a si souvent refait le monde
avec nos playmobil à la main dans nos jardins

Je me rappelais aussi les monbreuses fois où
on s'amusait avec mon frère et toi
tout cela reste avec nous....

maintenant c'est avec ta marraine que tu sera
là bas vous êtes dans la lumière
Cousin ... je t'oublirai jamais

Petit Pierre


Que dire???
Toutes mes pensées vont à son épouse et ses enfants...

Comment accepter que la vie continue?
Comment accepter le "plus jamais"?

Oui, c'est la vie d'accepter la mort mais c'est tellement difficile... trop difficile...

C'est trop injuste, je vais donner la vie dans quelques jours... pour une vie reprise... Quelle injustice...
Il n'y a pas de mots pour exprimer mes sentiments... que des larmes...

Courage à TOUS!

Cécile


C'est pas juste, vraiment pas juste!
Mais je sais que Vincent, tu es la, tu veilles sur nous.
Merci pour ce chemin partagé et trop court.
Toutes nos pensées, notre Amour vous accompagnent Nath, Cath, Steph, Mamicha... Nous sommes unis. On vous aime.
Véro, oli et les enfts


J’apprends à l’instant la nouvelle. Je pense très fort à vous tous. Tout
mon cœur est avec vous. Mon grand père est parti lui aussi dimanche
passé, il avait beaucoup d’humour et je suis sur que Vincent et lui
s’entendront à merveille. Ils rigoleront bien en veillant sur nous de
là-haut. Je vous envoie tout mon courage.
Maglight.


Je présente à l'épouse de Vincent, à ses enfants et à toute sa famille mes plus sincères condoléances.
Je suis effondré et les mots ne me viennent pas à l'esprit pour témoigner ce que je ressens.
Toute la journée je suis resté "branché" sur le site afin d'avoir des nouvelles en direct que je communiquais à mes collègues chez PARTENA qui n'ont malheureusement plus de connexion Internet.

Jean-Luc HONORE
Médecin-conseil
Partena - MONS


je te connaissais peu mais les larmes m'envahissent...

Que le meilleur de moi vous aide, vous les proches, à voir le ciel bleu qui se trouve derrière ce trou noir.

Ciao Vincent, je garderais ton sourire en mémoire comme un symbole de joie de vivre...

Jean-Marc (parrain de Io)